Qui sommes-nous ?

     

    Petite histoire de l’AEIM

     

    Le 13 juin 1957 : une poignée de femmes et d’hommes, parents d’enfants handicapés mentaux, décident de créer une Association afin de rassembler les familles préoccupées par l’éducation et l’avenir de leurs enfants. Aucune structure officielle ne voulant les accueillir, ils se trouvent dans l’obligation de tout imaginer et créer.

    C’est le début d’une longue liste de réalisations, qui, d’IME en IMPRO, d’IMPRO en ESAT et en Foyers d’hébergement, sans oublier les Entreprises Adaptées, la MAS, les services divers (SSED, SAS, SLV), permettra à ces parents « pionniers » avec l’aide des Pouvoirs Publics et l’implication des professionnels, de mettre en oeuvre l’article premier des statuts de l’Association : « aider, promouvoir ou créer toutes réalisations en vue d’assurer l’éducation, la formation professionnelle des enfants et adolescents ainsi que l’hébergement, l’accès au travail des adultes inadaptés mentaux ».

    L’AEIM développe un réseau partenarial étendu qui permet d’enrichir son offre de services et très souvent d’apporter des solutions à la gestion des situations les plus complexes :

    • Convention de partenariat avec l’AFAST-ESAPH : développement du logement autonome
    • Adhésion au CGS Télésanté : mise à disposition d’un dispositif de télémédecine
    • RAPH 54 : accompagnement des personnes handicapées avancées en âge
    • OHS : déploiement de services et places spécialisés en EHPAD
    • Instituts des sourds de la Malgrange : accompagnement des handicaps rares
    • ISAM-IAE et ALFOREAS : renforcement du lien et filière de formation
    • CGU et CPN Laxou : renforcement de la dimension soins sur les établissements et sur la continuité du parcours patient usager

    Pôle Travail

     

    Le Pôle Travail a pour objectif de valoriser les personnes accueillies par le travail. Il vise aussi à développer l’appel au travail protégé.

     

    Valoriser par le travail

    La Pôle Travail regroupe 5 ESAT répartis sur 9 sites différents et une Entrerpise Adaptée. Les ESAT et l’AEIM possèdent une double certifications. Ils sont d’une part certifiés qualité Iso 9001 pour leur mission première (l’accompagnement des personnes accueillies), et d’autre part pour l’activité exercée. Etablissements médico-sociaux dont le support de l’accompagnement est le travail, ils ont une vocations économique reconnue. Ils proposent différentes prestations de services, dans le respect du rythme, des besoins, des capacités des personnes. La grande compétence des accompagnants en général, et des moniteurs d’atelier en particulier, assure celle des travailleurs handicapés à partir d’une méthodologie adaptée qui a fait ses preuves.

     

    Nos atouts 

    Qualité, compétence, disponibilité, adaptabilité, réactivité

    Présents sur le marché, les ESAT s’adressent à toutes entrprises, collectivités, associations, artisans, particuliers… dans les domaines aussi variés que :

    • Le montage
    • L’assemblage industriel
    • La menuiserie
    • Les espaces verts
    • Le nettoyage
    • Les arts graphiques
    • La blanchisserie
    • La couture
    • L’agriculture
    • Etc.

     

    Petit historique 

    L’importance du pôle travail au sein de l’AEIM mérite un petit retour en arrière …

    En effet, le nombre de places autorisées particulièrement élevé pour une ADAPEI est le fruit avant tout et historiquement de la volonté associative de valoriser le plus grand nombre de personns accueillies par le travail. Toute capacité, aussi minime soit-elle, mérite d’être valorisée. Le travail demeure le vecteur d(intégration sociale prioritaire.

    Là où certains auraient pu être tentés par un foyer dit « occupationnel »; l’Association a fait le choix du CAT devenu ESAT. La Président de l’époque Madame Geneviève PEPIN, soutenue par le Conseil D’administration, a impulsé une politique volontariste en souhaitant développer le travail protégé au sein de l’AEIM pour le plus grand ,ombre de travailleurs en situation de production, tout en respectant le caractère médico-social de l’entreprise,à savoir : l’accompagnement et le soutien des personnes accueillies.

     

    La pôle travail, cheville ouvrière de l’AEIM

    S’il est en général un fait que les associations du type de l’AEIM gèrent des ESAT, il n’en est pas moins vrai que l’ensemble du travail protégé et adapté désormais regroupé au sein du POLE TRAVAIL depuis 2013, présente la caractéristique pour le moins originale de la taille : avec 1156 travailleurs d’ESAT et 114 travailleurs d’Entreprise Adaptée – pour 2300 accompagnements tous secteurs confondus – l’AEIM est l’un des acteurs majeurs du travail protégé et adapté sur le plan régional et même national.

    Sur le plan territorial, les 10 sites s’étalent tout au long des 150 kilomètres qui séparent Lunéville de Villers la Montagne, couvrant ainsi largement notre département dans toute sa longueur.

    Ce sont près de 300 salariés qui accompagnent directement ou indirectement l’ensemble de nos forces vivent  d’ESAT.

     

    Organisation du Pôle Travail 

    Depuis 2013, le regroupement de tous les établissements de travail au sein du Pôle Travail a permis de faire émerger 3 territoires et 1 établissement spécifique.

    • Le TERRITOIRE NORD regroupe désormais sous une même direction les ESAT de Villers-la-Montagne, Briey et Piennes ;
    • Le TERRITOIRE CENTRE est constitué par l’ESAT VAL de LORRAINE, avec Liverdun et Pont-à-Mousson ;
    • Le TERRITOIRE SUD, sous une direction devenue aussi unique, regroupe les ESAT LANCIOT (Heillecourt ; Houdemont et Ludres) ainsi que EPSILON (Chanteheux et Saint-Nicolas-de-Port).
    • L’APPS conserve sa spécificité d’Entreprise Adaptée (EA), tout en faisant partie intégrante du Pôle Travail.

     

     

     

     

     

     

    • Safran des Ducs
    • Vignoble des ducs
    • AIEM54
    • BBA Emballages
    • FICO Mirrors
    • Grand Nancy
    • Grundfos
    • MP
    • MGI Coutier
    • Motus
    • PAM Saint-Gobain
    • Schweitzer SAS
    • Senoble
    • SOVAB
    • Batigère